Consultant SEO à Strasbourg

Consultant freelance en référencement naturel, j’accompagne des entreprises, collectivités ou associations dans l’évolution et l’optimisation de leur site internet tout au long de sa vie.

Qu’est-ce que le référencement naturel ?

Le référencement naturel est la visibilité d’un site et son positionnement dans les moteurs de recherche, en particulier Google, sur une requête.

Quand un internaute fait une recherche sur Google, en tapant des mots-clés, en exprimant une intension ou en posant une question, Google présente des résultats et les ordonne.
Le SEO, pour Search Engine Optimisation, consiste à être le mieux positionné possible sur des requêtes données.

1ère position dans les résultats de recherche

Comment ça marche ?

Dans les faits, les moteurs de recherchent utilisent de nombreux algorithmes et des scripts, des robots, pour analyser les sites et les pages sur internet.
Ils essaient de toujours mieux comprendre ce qu’ils trouvent, et de mieux comprendre comment les gens expriment leurs besoins.

Puis, les moteurs font des classements : par thématiques, par langues, par position géographique, par type de contenu…

Quand un internaute fait une recherche, ils vont essayer du mieux qu’ils peuvent, de faire correspondre la demande qu’ils ont compris de la part de l’internaute, à la meilleure réponse possible parmi les sites qu’ils connaissent. Un consultant SEO a donc pour habitude de décortiquer et analyser les signaux envoyés au moteur de recherche, les comparer avec ce qu’il (le moteur) attendrait puis définir une stratégie pour améliorer le positionnement d’un site.

La technologie de Google

Google, avec plus de 90% des parts de marché en France et dans de nombreux pays, est au centre de toutes les attentions des marketeurs, référenceurs et autres agences.

Comment être premier sur Google ? Comment réussir à passer devant tous mes concurrents ? Quels sont les secrets du classement de l’index de Google ?

Mystère…

Enfin, pas tout à fait !
Nous avons bien entendu des informations, après des années d’expériences (20 ans déjà que Google existe, plus encore pour le web), suite aux règles clairement énoncées par le géant américain, et à tout le travail de formation et d’information de la part des référenceurs du monde entier. Nous savons comment éviter une pénalité de Panda ou de Pingouin, comment ne pas sur-optimiser les ancres de ses liens ou encore quelle longueur donner à la balise Title.

Mais la véritable clé qui ouvre le cœur virtuel de la firme de Mountain View, personne n’y a accès.

nouveau logo Google

La technique

Une bonne base technique est indispensable et représente toujours pour moi le premier point à traiter.

Un site qui génère des dizaines, centaines voire milliers de pages en erreur, un site dont la structure et le code troublent complètement Google et qu’il n’arrive même pas à le crawler convenablement…

Quel intérêt d’alimenter de façon acharnée un site web en super contenu très optimisé, ou de se lancer dans du relationnel et de l’acquisition de liens, si d’office votre site internet annihilera la majorité de vos efforts ?

Du coup, qu’est-ce qu’on inclut dans « la technique » ? Beaucoup de choses en fait !

On va analyser les codes HTTP et vérifier que les en-têtes retournent bien des codes 200, et contrôler le nombre de pages 404 ou qui sont redirigées (redirections 301 et 302).
On regarde la structure HTML des pages : balises H1, H2, H3 etc.
On va vérifier que le système ne génère pas des tags ou des répertoires inutiles et qui diluent le crawl, et que les règles du robots.txt sont correctes.

Il y a aussi des règles serveur : peut-on accéder à des fichiers ou répertoires sensibles ? Toute page en HHTP est-elle bien redirigée correctement en HTTPS ?

Les images, javascripts et fichiers CSS ne sont-ils pas trop lourds, chargés trop tôt ou bloquants pour d’autres ressources ?

… la liste est longue.

Le contenu

Google, les experts en référencement, les agences web et marketing… tout le monde le répète depuis des années : le contenu est roi (content is king).
Produire et publier du contenu de grande qualité, correctement rédigé et optimisé est absolument essentiel.

Aujourd’hui les outils ne manquent pas pour analyser les concurrents, comprendre les intentions des internautes, chercher à leur apporter la réponse qu’ils cherchent, trouver les mots-clés intéressants à la fois concernant le trafic et la concurrence.

feuille et crayon pour la rédaction web

Que l’on parle de big data, de customer journey, d’inbound marketing… on vise à produire mieux et cibler plus juste.

Avoir du contenu, c’est bien.
Avoir du contenu qualitatif et optimisé, c’est mieux.
Avoir du contenu qualitatif, optimisé, qui correspond aux attentes des clients et permettra de se démarquer des concurrents, en optimisant le coût de production et en visant la rentabilité : c’est le top !

Les liens

Le lien hypertexte, c’est la base même du web et la base du classement des moteurs de recherche.

Pas de liens : pas de web, pas de moteurs, pas de Google.

Un site doit avoir des liens, eux-aussi et encore une fois de qualité.
Ils représentent la popularité d’un domaine et augmentent son autorité. Car Google va faire très attention à cela : si beaucoup de sites sérieux et d’autorité font des liens vers un site, alors celui-ci doit certainement être sérieux également et digne de confiance.

connexions

Profil de liens, nombre de domaines, contextualisation et bon dosage des ancres… ici aussi, il y a 50 critères différents pour différencier un bon lien d’un mauvais.

J’intègrerais dans cette partie l’ancienneté du nom de domaine et son historique : est-il pérenne et stable ? A-t-il changé 10 fois de thématique et de contenus ?

Pourquoi travailler son SEO ?

Parce que vous n’êtes pas seul(e), et que les personnes que vous souhaitez atteindre ont certaines habitudes.

Tout client ou prospect va rechercher des informations sur un service, un produit ou le sérieux d’une marque sur internet.
Majoritairement via Google et en tapant sa requête, mais de plus en plus via d’autres moteurs (Lilo, Duckduckgo, Ecosia, Qwant…) et via la recherche vocale, sur son smartphone ou grâce aux enceintes connectées.

Et le nombre de sites et pages web ne cesse d’augmenter.
Votre page, qui répond à une petite question, parfois uniquement dite de « longue traine » … est une goutte d’eau dans cet océan de milliers de milliards de pages…

Alors pourquoi vous ? Pourquoi afficher votre site plutôt qu’un autre ? Comment aider Google à mieux vous considérer et lui faire comprendre qu’il peut vous proposer à ses utilisateurs ?

A quel moment intervenir ?

N’importe quand, mais surtout le plus tôt possible.

Avant même de concevoir un site, penser à sa structure, son arborescence et la finalité des pages est important et évitera par la suite de faire de nombreuses repasses et modifications.
Un gain de temps et d’efficacité certain !

Puis bien sûr, tout au long de la vie d’un site, car le SEO est en constante évolution. Surtout, les résultats sur Google changent tout le temps, car soyez certain(e) que vos concurrents agissent de leur côté.

Quels sont les outils du référenceur ?

Ils sont nombreux et divers. Gratuits ou payants. Faits maison ou accessibles en ligne.

Le mieux étant de combiner plusieurs outils et de bénéficier des spécificités de chacun.

Un crawler pour analyser votre site comme le ferait le robot de Google. Ici, on peut utiliser Screaming Frog, Oncrawl, Semrush, Xenu…

Un outil pour visualiser le maillage interne, la répartition du pagerank et la popularité des pages.

Encore un autre pour suivre le positionnement du site dans les résultats de recherches, les fameuses Serps.

logo Semrush outil d'analyse SEO de sites internet
logo Majestic SEO

Il existe des outils pour aider à la rédaction et à l’optimisation du contenu, tels que 1.fr ou, cocon.se ou encore YourTextGuru.

N’oublions pas l’analyse des backlinks (les liens entrants), où on peut utiliser encore une fois Semrush, mais aussi Majestic SEO, Ahref ou Seobserver.

Et bien sûr, l’incontournable panoplie de Google : Google Analytics, Search Console, Tag Manager….

logo Google Analytics, outil de suivi de trafic de Google

Vous l’avez compris, un référenceur freelance utilise de nombreux outils qui vont servir lors des différentes phases de votre accompagnement.

Quelle différence entre SEO et SEA ?

Le SEO, c’est le référencement naturel. On optimise un site, et Google le fait apparaître de lui-même dans ses résultats. Les internautes cliquent sur le lien pour arriver sur votre site.

Le SEA, c’est le référencement payant : adwords.
Là, c’est de la publicité. Vous préparez des annonces et un budget pour les diffuser. Lorsqu’elles sont affichées et que quelqu’un clic dessus, vous payez.
Les places étant limitées, c’est un système d’enchère : plus vous avez de budget, plus fréquemment votre annonce pourra être affichée et à une meilleure position.

Y a-t-il un intérêt à faire les deux ?

Oui complètement !

Lorsque vous voulez faire rapidement la promotion d’un service ou d’un produit, faire connaître votre société ou votre marque, le référencement payant est utile. Encore faut-il bien viser et paramétrer ses campagnes.

Le référencement naturel sert de relai : ne pas mettre tous ces œufs dans le même panier !
Si vous pouvez recruter des prospects et obtenir des leads ou des ventes, sans avoir à débourser en publicité, votre rentabilité augmente forcément.

Quelle différence avec Google ?

Il faut distinguer 2 choses essentielles ici : où vos annoncent sont diffusées et avec qui vous traitez.

Oui mettre en place une campagne adwords signifie faire de la publicité sur le moteur de recherche Google.

Mais non, dans la très grande majorité des cas, ce n’est pas Google qui vous appelle pour mettre en place votre campagne de référencement payant.
Prenez garde à cela !

Même en 2019, je le vois encore : des agences ou des freelances appellent et se font passer pour Google, ou entretiennent la confusion dans l’esprit d’un client qui n’est pas très à l’aise avec le référencement.

Comment je peux vous accompagner

A chaque étape de la vie de votre site, je peux vous aider à mettre en évidence les freins techniques à un bon référencement naturel et vous donner les recommandations pour corriger cela.

Je peux vous accompagner dans la production de contenus qualitatifs, optimisés pour cibler les requêtes les plus pertinentes pour votre activité.

Développez l’autorité et la notoriété de votre site avec une campagne d’acquisition de liens : comment faire parler de votre site, comment donner envie de partager vos informations, quels partenariats mettre en place…

Quels sont les tarifs ?

Cette question est tout à fait légitime et arrive toujours très vite. C’est normal, vous voulez savoir combien vous coûterait telle ou telle prestation.

Mais je ne peux répondre à l’avance, pas avant d’avoir étudié un minimum le projet avec vous.
Chaque cas est unique. Mes audits, mes recommandations ou le temps passé à optimiser un site est toujours adapté sur-mesure à votre projet.

Prix défini avec une logique business et projet

Surtout, les propositions que je vous fais sont toujours basées sur une logique projet et business globale.

Quel intérêt de faire du SEO juste pour faire du SEO ? Aucun !

Prenons un exemple : peut-être que vous avez un problème technique sur votre site lié à un tag, généré par votre CMS.
Mais si cela ne concerne que quelques pages, ne freine pas la conversion, ne plombe pas votre site, ne ralentit pas drastiquement le crawl de Google… et qu’en plus il faudrait passer beaucoup de temps à débuguer…
Utilisons donc ce temps, cette énergie et cet argent à une tâche plus utile et qui vous rapportera davantage.

Quelle garantie sur le trafic et les positions ?

Aucune.

Difficile à entendre n’est-ce pas ?
Vous, le client, devriez investir des centaines ou milliers d’euros pour suivre les conseils d’un consultant, et celui-ci ne vous apporterait aucune garantie ?

Pas tout à fait !
Je peux vous garantir que j’aime travailler dans de bonnes conditions, dans une ambiance saine et de confiance, et je dirais même de bienveillance respective.
Je m’implique donc pleinement dans les projets, la compréhension de vos besoins et problématiques, et dans une approche pour vous apporter la ou les meilleures solutions.
On peut raisonnable estimer la progression de votre site et son positionnement, l’effort à fournir pour atteindre la première page sur une requête donnée, ou pour venir concurrencer le trio de tête… Il est possible d’évaluer les gains futurs, c’est tout l’intérêt d’une stratégie complète en SEO.

En revanche, oui il faut le dire :
il est impossible de vous promettre d’être N°1 dans les résultats de Google sur les mots-clés que vous visez.

Honnêtement :
si j’étais capable d’un tel prodige, de propulser à volonté et de façon pérenne n’importe quel site N°1 sur n’importe quelle requête, surpassant irrémédiablement tout le travail de tous les SEO du monde et tous les filtres de Google… je serais richissime… vous n’avez même pas idée.
Vous ne découvririez pas mon profil sur ce site, mais à la une de Forbes !

En Alsace et ailleurs

Être référenceur en Alsace, et uniquement en Alsace ?

Strasbourg et sa région

Installé à Strasbourg, je travaille évidemment avec des partenaires locaux et pour des clients dans la ville et à proximité. Entretenir et tisser des liens avec d’autres professionnels locaux est bien entendu très important.

Une ville dynamique et à taille humaine, avec un centre-ville piéton, de nombreuses pistes cyclables pour se déplacer à vélo… Il est vrai que c’est un plaisir de passer devant la cathédrale de Strasbourg, l’ancienne douane, ou de longer les quais des bateliers puis de remonter le long de l’île jusqu’aux institutions Européennes et le Parlement Européen.

Je me déplace facilement à Strasbourg et dans l’ensemble de la CUS, allant d’Illkirch à Schiltigheim, en passant par Lingolsheim etc.

L’Alsace

Si l’Alsace est une région tout en longueur, cernée par les Vosges d’un côté et la forêt noire de l’autre, elle reste petite.
Venir vous rendre visite à Colmar, dans les villages du vignobles et des vallées ou remonter vers Haguenau et Saverne est très facile et plaisant, l’Alsace est une si belle région (un peu de chauvinisme oui…).

Pays frontaliers

Si Strasbourg véhicule une image de capitale de l’Europe, c’est aussi dû à la situation géographique particulière de l’Alsace.
A la frontière de la Suisse, de la Belgique, du Luxembourg et bien sûr : de l’Allemagne.
Quelle chance !

Les échanges entre pays et cultures sont une évidence ici, naturels, logiques.
Encore une fois en collaborant avec des structures elles-aussi tournées vers l’international, je peux intervenir chez des clients dans ces 4 pays.

Toute la France

S’il y a bien un avantage à être freelance et à évoluer dans les métiers du web, c’est de pouvoir travailler à distance.

J’interviens donc pour des clients au-delà de la région du Grand Est, dans toute la France allant de Paris à Lyon, de Grenoble à la Bretagne, en Poitou-Charentes ou en Bourgogne.
Souvent je m’associe d’ailleurs avec des partenaires locaux qui sont eux implantés dans ces régions.

En somme, même loin, internet nous rapproche.