Gîtes de France Alsace

Les Gîtes de France du Bas-Rhin et les Gîtes de France du Haut-Rhin mutualisent leurs efforts et s’entendent pour harmoniser leur communication.
Le site régional des Gîtes de France d’Alsace s’appuie sur l’attractivité de la région alsacienne, et face à une concurrence accrue et l’émergence de nouveaux acteurs.

Contexte

« Gîtes de France » est une marque, un réseau et un label.

Spécialisés dans le tourisme chez l’habitant, se plaçant en 3ième position des marques de tourisme français en termes de notoriété spontanée et regroupant une offre de près de 60 000 hébergements, les Gîtes de France ont tout d’une grande structure.

Leur fonctionnement s’en distingue toutefois, du fait de la présence de structures de formes associatives et commerciales, départementales et / ou régionales autonomes. Toutes ces structures se réunissant sous l’égide de la Fédération Nationale des Gîtes de France.

Gîtes de France

Pourtant, si la marque est forte et jouit d’une belle notoriété, la destination de vacances est elle aussi très porteuse, et essentielle dans le choix des vacanciers.
L’histoire est chargée en Alsace, et les différences entre Haut-Rhin et Bas-Rhin souvent entretenues.
Pourtant, les touristes ne font pas vraiment la différences, ignorant les particularités de chaque département et inversant même souvent leur position géographique.

L’Alsace en revanche, ça, c’est parlant !
Une image forte, des spécialités culinaires, de beaux paysages, l’emblématique cigogne, la langue alsacienne…
Pour toucher ce public, il convient de communiquer avant tout sur la région.

Les deux départements alsaciens qui travaillaient depuis de nombreuses années de façon indépendante, décident d’unir leurs forces.
Le site www.gites-de-france-alsace.com fut créé en 2009, fruit d’une mutualisation entre les Gîtes de France du Bas-Rhin et du Haut-Rhin.

Par conséquent, la gestion du site et de tout ce qui en découle (promotions, emailings…) est répartie à part égale entre les chargés de missions web Bas-Rhinois et Haut-Rhinois.

L’intégralité des actions, des évolutions et investissement est coordonnée par une commission régionale, qui elle-même rend compte aux Bureaux et Conseils d’Administration des deux départements.

Deux grands types de gestion des hébergements et de leurs locations sont possibles :

  • Directement par les propriétaires
  • Par les centrales de réservations

Ce site étant le principal support de communication pour la région, ses objectifs sont donc multiples :

  • Promouvoir l’intégralité de l’offre alsacienne
  • Permettre la réservation en ligne, si l’hébergement est géré par une centrale
  • Générer du chiffre d’affaires et des bénéfices
  • Etre une porte d’entrée pour tout particulier souhaitant créer un gîte ou une chambre d’hôtes

Renouveau et diversification

Techniques de développement, outils, habitude des clients, apparition et développement de concurrents… le web évolue vite.

Les smartphones commencent à se répandre de plus en plus et les sites internet doivent s’adapter, avec le nouveau terme à la mode « responsive design ».

Dans le même temps, des concurrents apparaissent ou continuent de croître à une vitesse folle : Booking.com ; Airbnb…
Des géants, dotés d’une capacité d’investissement et d’adaptation énormes.

En interne, les Gîtes de France font plusieurs constats quant aux attentes à la fois des clients et des propriétaires.

Le besoin d’avoir une offre plus diversifiée et mieux repérable.
Le besoin de toucher une clientèle plus variée et notamment étrangère, pour augmenter le nombre de nuitées.
Le besoin de suivre tous les changements politiques : les Gîtes de France sont en effet très proches des Offices de Tourisme, des Comité Régionaux du Tourisme (CDT) et Agences Départementales du Tourisme (ADT ), et notamment l’apparition de la Marque Alsace.

Les chambres d’hôtes doivent être plus visibles et clairement identifiées, pour éviter la confusion chez les clients.
Est-ce que « Gîtes de France » signifie qu’il n’y a que des gîtes ?

Bien qu’étant implanté historiquement en milieu rural, le label fait son apparition en ville sous la pression de la concurrence comme Airbnb : les panneaux City Break commencent à apparaître sur les façades d’immeubles ou de maisons à Strasbourg, Colmar et Mulhouse, mais aussi dans des plus petites villes comme Ribeauvillé ou Riquewhir.

L’engouement pour les énergies renouvelables et l’écologie favorise l’effervescence de l’écotourisme, un tourisme plus responsable.
Les écogites et gîtes Panda se multiplient. Bien entendu, les propriétaires souhaitent que leurs biens soient facilement identifiables, et les certains clients ne réservent que ces hébergements.

Les sites doivent évoluer.

Projets principaux

Parmi les nombreux projets gérés, les principaux et plus notables sont :

  • Création des sites en Allemand et Anglais
  • Création d’une version mobile
  • Refonte du site régional, avec changement de CMS (CMS propriétaire)
  • Mise en place d’un partenariat avec le réseau des Offices du Tourisme pour partager l’ensemble des données des hébergements
  • Création de newsletters (inexistantes jusqu’alors)
  • Mise en place de la communication sur les réseaux sociaux

Refonte fin 2013

Version 2009

Version 2013

Missions

  • Mettre à jour le contenu du site
  • Optimiser et suivre le référencement
  • Mettre en place des opérations de promotion
  • Edition d’un passeport touristique (remises auprès de partenaires) à destination des clients
  • Créer et diffuser des newsletters
  • Gérer les évolutions (développements, design…) avec les prestataires
  • Gérer les déclinaisons du site : français, anglais, allemand, mobile
  • Gérer les relations avec les partenaires (bases de données…)

En poste de mars 2010 à septembre 2014.

Quelques chiffres

Ces chiffres ont été rendus publics lors d’assemblées, conférences… et ne relèvent donc d’aucun secret professionnel.

Un trafic en progression :

  • 2010 : +346 000 visites
  • 2011 : +382 000 visites
  • 2012 : +447 000 visites
  • 2013 : +509 000 visites

La part des réservations en ligne en progression :

  • 2010 = 34%
  • 2011 = 34.8%
  • 2012 = 38.7%
  • 2013 = 42.3%

Tendance en augmentation à mi-année 2014.

A voir également
  • Würth Modyf
  • Séjours Alsace
  • Efficienseo